LE PROJET ÉDUCATIF

L'objectif est de lutter contre l’exclusion sociale en privilégiant des jeunes filles issues de familles défavorisées. Il est également de développer l’insertion professionnelle des jeunes filles des quartiers prioritaires se destinant aux métiers du sport.

Prendre part aux règles de vie de l’association

Connaître, comprendre, accepter et être acteur des règles de vie de l’association
Responsabiliser les joueuses sur et en dehors du terrain

Valoriser le comportement de la joueuse

Sensibiliser à l’arbitrage
Enseigner le fair-play
Adhérer à la charte de la sportive

Aborder des thématiques en co-construction avec différents acteurs associatifs

Sensibiliser aux thématiques environnementales et sociales tout au long de l’année
Soutenir des projets en accord avec le conseil d’administration

Veiller au bon développement moteur et mental de la joueuse

Prévenir les blessures et sensibiliser les joueuses et leurs parents aux risques
Sensibiliser les parents aux étapes de construction d’un enfant tant sur le plan moteur que social

Travailler sur l’image du football

Décloisonner ce sport ayant une forte connotation masculine
Promouvoir le football féminin par des actions en dehors du club

Encourager aux métiers du sport

Proposer et soutenir les joueuses souhaitant passer les certifications formations football

Nos actions au quotidien

Féminiser les métiers du sport

Sensibiliser à l'équilibre alimentaire

Développer les pratiques sportives mixtes

Engagement

Notre objectif est d'accueillir, encourager et accompagner les jeunes filles et femmes qui se destinent aux métiers du sport et de l'animation. Communiquer sur ces métiers et participer à la féminisation des instances dirigeantes dans le sport et les associations sportives.

Prévention

Parce qu'un phénomène de "malbouffe" s'installe dans nos quartiers, nous proposons des actions pédagogiques autour de l'équilibre nutritionnel et de l'alimentation plaisir. L'obejctif est de responsabiliser parents et enfants et de les inscrire comme des acteurs de leur alimentation.

Lutte

Alors que 51% des jeunes filles pratiquent le sport en France, seulement 32% le font en zones d’éducation prioritaire. Dans le quartier des portes du 20ème, c'est moins d'une sur 4. Il est temps d'agir et de les amener à pratiquer une activité physique de manière régulière tout au long de l'année.

En plus de ces actions, le FC Paris 20 développe avec le tissu associatif local des événements sportifs sur les terrains en libre accès et des manifestations autour de la lutte contre les discriminations. Le club soutient également les initiatives citoyennes en apportant son expertise et sa méthodologie de projet.